Actus de votre mutuelle
Actus de votre mutuelle
Le 23 mars 2023 - par Le Ralliement

Travailler sur écran : comment adapter sa posture ?

Nous associons bien souvent la pénibilité au travail aux métiers physiques qui impliquent notamment le port de charges lourdes, l’utilisation de machines dangereuses ou l’exposition à des agents chimiques. Pourtant, le travail de bureau revêt également son lot de contraintes et d’effets indésirables pour notre santé. 

L’ordinateur fait aujourd’hui partie intégrante de notre environnement de travail. La crise de la Covid-19 a accentué le télétravail et ainsi le travail sur écran, ce qui engendre des troubles pour la santé comme la fatigue visuelle, des troubles musculosquelettiques ou du stress. 

Dans cet article, la coordinatrice du pôle Santé, Sécurité et Ergonomie des Compagnons du Devoir vous propose quelques astuces à mettre en place pour aménager votre espace de travail professionnel et personnel afin d’améliorer votre confort et de préserver votre santé physique et mentale. 

Travailler sur écran

Votre siège :

Ajustez sa hauteur afin que vos pieds soient à plat et vos genoux pliés à 90°. Vous pouvez rajouter un repose-pied au besoin. Vos avant-bras sur le bureau doivent être posés à 90°. Ajustez la profondeur de l’assise en laissant un espace de 3 doigts entre le bord de l’assise et l’arrière du genou. Ajustez la hauteur du dossier de façon à épouser la courbure de votre dos.  

Votre écran :

Que votre travail se fasse assis ou debout, la position de votre écran doit être la même. Face à vous et perpendiculaire à la fenêtre à une distance minimale d’1m50, en évitant de le positionner contre un mur afin de pouvoir voir au loin pendant les pauses. L’écran doit être à une distance au moins équivalente à celle de votre avant-bras. Votre regard doit être situé au niveau du bord supérieur de l’écran. Si vous disposez d’un ordinateur portable, utilisez un réhausseur ou empilez des livres ! Réglez le contraste (85%), la luminosité (65-70%) et adaptez-la à votre confort visuel 

Votre environnement de travail :

Pensez à ranger vos fils à l’aide d’un chemin de câbles au sol ou de colliers serre-câble. Privilégiez un éclairage naturel mais s’il est artificiel, vous pouvez opter pour un éclairage semi-direct ou indirecte pour éviter les reflets sur votre plan de travail ou votre écran, sources d’éblouissement et de fatigue.  

Votre poste de travail :

Disposez les objets les plus fréquemment utilisés à portée de main en demi-cercle pour limiter l’extension de l’épaule et du coude. Les documents papier doivent être placés sur un porte-document entre l’écran et le clavier ou situés à gauche ou à droite de l’écran. 

SI vous êtes en télétravail, il faut réussir à s’approprier un endroit personnel. Idéalement, choisissez une pièce dédiée ou séparez votre zone professionnelle et personnelle et rangez vos affaires à la fin de la journée de travail afin de réellement déconnecter. 

Vos pauses :

Le travail sur écran implique des contraintes posturales, mentales et visuelles. Les pauses permettent d’aérer votre corps et votre esprit. Essayez d’alterner le travail sur écran avec d'autres tâches si cela est possible. Quittez les yeux de votre écran pour regarder au loin régulièrement. Privilégiez les pauses courtes et régulières aux pauses longues et rares, cela est plus efficace. Pendant les pauses, quittez votre poste de travail, marchez, hydratez-vous et étirez-vous sans douleurs ! 

Une température ambiante élevée et un air trop sec accentuent la sécheresse oculaire. Massez la paupière supérieure sans appuyer pour réhydrater les yeux. 

L'intégralité des conseils présentés plus haut sont accessibles de manière illustré sur ce guide : Guide du travail sur écran par l'INSERM 

logo pese et compagnons
Pour retrouver plus de conseils en prévention, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de l’INRS (https://www.inrs.fr)
  • Partagez cette page sur  

LE MOIS SANS ALCOOL

cry January

La prévention des risques professionnels : obligation et opportunité

duerp