Actus de votre mutuelle
Actus de votre mutuelle
Le 30 septembre 2022 - par Le Ralliement

Octobre Rose : Prévention et sensibilisation

À partir du 1er octobre, l'opération Octobre Rose fait son grand retour.

Pour les personnes qui n'auraient pas encore eu vent de mouvement, voici en quelques mots ce que représente l'Octobre Rose : c'est une opération mondiale de sensibilisation et de prévention contre le cancer du sein visant notamment à inciter au dépistage. 

La coordinatrice du Pôle Santé, Sécurité et Ergonomie des Compagnons du Devoir et du Tour de France, vous en dit plus et axe ses propos sur l'importance de petits gestes du quotidien qui peuvent sauver la vie de nombreuses femmes (auto palpation, suivi médical, etc…). 

 

 

October Rose

Le cancer du sein en quelques chiffres 

Selon l’ONU, le cancer du sein est le plus fréquent du monde, il concerne 1 femme sur 8. Seul 1% des hommes serait concerné. En France, ce sont 58 500 cancers du sein qui sont diagnostiqués chaque année dont 12 100 qui seraient mortels. 

A quel âge pouvons-nous avoir un cancer du sein ? 

L’âge médian au moment du diagnostic est de 63 ans et 78% des cancers du sein sont diagnostiqués chez des femmes de plus de 50 ans mais il touche également les plus jeunes puisque près de 3000 femmes françaises ont, quant à elles, moins de 40 ans. 90% des cancers du sein apparaissent chez des femmes sans antécédent familial.  

Comment être acteur de sa prévention ? 

Le cancer du sein est une maladie multifactorielle (hormones, antécédents familiaux, mode de vie…), c’est pourquoi il reste difficile de mettre en place une stratégie de prévention tout en évitant le dépistage. 

Il est essentiel de rester vigilant à l’apparition de symptômes puisque 9 cancers du sein sur 10 guérissent s’ils sont découverts à un stade précoce.  

A ce titre, l’institut National du Cancer préconise un suivi en fonction de votre âge et de votre situation : 

  • En cas de changement au niveau des seins (apparition d’une masse, modification de la peau ou du mamelon, changement de forme), une consultation par un médecin  
  • Dès 25 ans, un examen clinique annuel de vos seins par un professionnel de santé 
  • Entre 50 et 74 ans sans symptôme ni facteur de risque, une mammographie tous les deux ans, complétée, si nécessaire par une échographie 
  • Pour les femmes présentant des antécédents médicaux ou familiaux ou certaines prédispositions génétiques, un suivi spécifique  

L’autopalpation, c’est quoi ? 

Dans 40% des cas, les cancers du sein sont détectés par les femmes elles-mêmes grâce à l’autopalpation. Celle-ci permet de connaître l’aspect et la consistance de vos seins afin de de repérer des changements inhabituels susceptibles d’être un symptôme du cancer du sein. 

Quand réaliser l’autopalpation ? 

Il est recommandé de réaliser l’autopalpation une fois par mois, le même jour, quelques jours après vos règles. Si vous êtes ménopausée, examinez vos seins le même jour de chaque mois. 

Comment réaliser l’autopalpation ? 

  • Mettez-vous face au miroir avec les épaules droites. Mettez les mains au-dessus de votre tête puis sur les hanches, bougez votre corps de façon à voir toutes les parties de vos seins sans oublier le côté ou le dessous. 
  • Mettez une main derrière la tête et placez 3 doigts de votre autre main sur votre poitrine et vérifiez tout ce qui vous semble différent ou « anormal ». 
  • Déplacez vos doigts en petits cercles avec différents niveaux de pression sur l’ensemble de votre poitrine. N’oubliez pas l’intérieur de l’aisselle, c’est là où se trouve votre système lymphatique et où se développent de nombreux cancers. 
  • N’oubliez pas les tétons. Pressez chaque mamelon. En cas d’écoulement ou de douleur, consultez immédiatement un médecin. 

A qui s’adresser en cas de doute ? 

Vous êtes toujours la meilleure personne pour savoir si quelque chose ne vas pas. En cas de doute, consultez votre médecin généraliste, votre gynécologue ou votre sage-femme.  Il s’agit d’interlocuteurs privilégiés pour répondre à vos questions et vous orienter en fonction de votre âge et de votre niveau de risque 

N’oubliez pas que l’autopalpation est accessible à toutes, gratuite et sauve des vies. 

Les cancers du sein qui surviennent avant l’âge de 40 ans sont souvent plus agressifs et le pronostic est plus défavorable. Cela s’explique notamment par un diagnostic tardif. Soyez actrice de votre prévention, pratiquez l’autopalpation. 

Afin de vous accompagner au mieux, certaines applications existent comme Keep a breast. 

Elle vous aide à réaliser votre autopalpation. Vous pouvez y planifier votre rappel automatique mensuel, elle vous guide dans les gestes à réaliser et si vous trouvez quelque chose d’anormal, elle vous aiguille sur les prochaines étapes. 

 

logo pese et compagnons

 

  • Partagez cette page sur  

Journée Mondiale du Diabète

Diabète

Octobre Rose : Prévenir par notre alimentation

facteurs de risques cancers