Actus de votre mutuelle
Actus de votre mutuelle
Le 01 décembre 2022 - par Le Ralliement

Des fêtes de fin d'année sous le signe des plaisirs santé !

Les fêtes de fin d’année sont l’occasion de retrouver nos proches pour des moments de partage, de plaisir et de convivialité. On aime se retrouver autour d’une table, mettre les petits plats dans les grands, se faire plaisir avec des saveurs inhabituelles, manger et boire un peu plus que d’ordinaire. 

C’est donc l’heure des petits excès qui se répètent au fil des repas… 

Ce mois-ci, nous reviendrons en partenariat avec Mon Assiette et Moi, sur quelques précautions à prendre vis-à-vis de certains aliments… Mais ce sera aussi l’occasion de découvrir des idées repas assez légers, des recettes faciles à réaliser, de quoi se régaler et faire plaisir à tous les convives sans mettre tout notre budget dans les repas.  

 

Repas de Noel

Du plaisir dans l’assiette, mais en toute sécurité alimentaire :

Pendant les repas de fin d’année, les repas qui sont un peu plus longs, on prend le temps, et les plats peuvent rester sur la table de façon prolongée. 

Si cela ne pose pas de problème majeur pour la dinde aux marrons, c’est un peu plus problématique pour les produits plus sensibles, comme le poisson cru, le foie gras, les coquillages et crustacées, les desserts à la crème, les glaces. 

Tout comme pendant les courses, le respect de la chaîne du froid est indispensable si l’on ne veut pas altérer la qualité des produits, et se retrouver avec une éventuelle intoxication alimentaire. 

Donc pour les huîtres, le saumon fumé, les crèmes glacées, on les replace au frais une fois tous les invités servis, ce qui n’empêche pas de proposer une 2ème part aux plus gourmands 😉 

De l’alcool avec modération :

Même s’il y a bien d’autres moment dans l’année pour cela, les fêtes de fin d’année sont propices à la consommation d’alcool. On ne le dira jamais assez, mais quand on prévoit de boire un peu, on prévoit aussi de dormir sur place.  

Nous ne sommes pas tous égaux face à l’alcool, mais sachez que : 

  • Plus la dose d’alcool est importante, plus le pic tardera à venir, mais il sera aussi plus important (on peut donc facilement se laisser surprendre),
  • Les femmes ont généralement une alcoolémie plus rapide et élevée que les hommes (du fait de leur plus faible corpulence et plus faible masse musculaire),
  • Avec l’âge, le foie métabolise moins bien l’alcool. On y est donc plus sensible,
  • A jeun (à l’heure de l’apéritif), les alcools forts feront plus de dégâts qu’en fin de repas,
  • Les repas plus gras favorisent un taux d’alcool plus important dans le sang,
  • Au-delà de 3 verres, les risques de problèmes cardio-vasculaires augmentent,
  • L’alcool reste des calories vides et se transforme en graisses dans le foie… mieux vaut donc éviter les excès,
  • Et pour ceux qui font attention à leur ligne, sachez que les vins et champagnes sont sans sucre ajouté, contrairement aux autres alcools. 

Pour un meilleur contrôle de l’alcool pendant les fêtes : 

  • Préférez le vin aux alcools forts,
  • Pensez à alterner avec des verres d’eau plate ou pétillante,
  • Soyez à l’écoute de vos sensations et modérez votre consommation, 
  • Prévoyez de dormir sur place (même sans avoir bu d’alcool, la fatigue peut réduire votre vigilance).

Des repas de fête en légèreté : 

On adore les repas festifs et cette période de retrouvailles et de plaisirs partagés, mais il n’est pas rare de sortir de table un peu « ballonné », et les repas copieux qui s’enchaînent ont la fâcheuse tendance à faire fléchir l’aiguille de la balance du mauvais côté. 

Un repas de fête, c’est du plaisir gustatif, des papilles en émoi, mais cela peut se faire sans trop d’excès de calories, et rester relativement équilibré. Tout est une question de doses et de choix dans les menus. 

Bien évidemment, avec un apéritif généreux, un foie gras en entrée, une oie farcie et ses pommes duchesse, un morceau de chaque fromage du beau plateau qui s’offre à nous, une crème glacée en dessert, la boîte de chocolats qui nous fait de l’œil, le tout accompagné d’alcool, on peut vite sentir un peu de lourdeur à la fin du repas, avec une fatigue et des maux de tête qui ne sont pas bien loin et qui peuvent vite gâcher la fête. 

Voici quelques règles simples à observer : 

C’est l’excès de graisses saturées et de sucre qui fait travailler notre foie et peut nous donner cette sensation d’inconfort. Pour se sentir bien tout en s’accordant quelques plaisirs 

  • On limite les biscuits apéritifs, canapés et feuilletés (très gras et salés) après lesquels on n’appréciera plus le bon repas qui nous attend. On pense aux verrines de légumes ou de poissons, aux soupes froides, aux brochettes de crevettes et petits légumes,  
  • On privilégie les viandes maigres, les poissons, coquillages et crustacées (sans toutefois trop en abuser car étant salés, ils retiennent les liquides ingérés et peuvent donner la sensation de « gonfler » si on ne sait pas se restreindre) 
  • On les accompagne de petits légumes rôtis (à l’huile de colza ou d’olive) 
  • On évite les plateaux de fromage trop garnis (qui donnent envie de goûter à tout). Pourquoi ne pas opter pour un beau morceau de fromage unique avec une salade de mesclun aux noix ? 
  • Pour le dessert, on peut faire le choix d’une salade d’agrumes aux épices, accompagnée de mendiants (palets de chocolats aux amandes et autres graines que l’on confectionnera avec les enfants) 
  • Pour les produits plus gras, ce n’est pas tous les jours Noël, donc on se fait plaisir, mais en se limitant à une part (demain, il y en aura encore, et on sera ravi de pouvoir se faire plaisir à nouveau) 
  • On pense aussi à boire de l’eau tout au long du repas
  • En cas de problème de digestion, le jus de citron pressé est d’un bon secours… Riche en citrates, il aide à la digestion. 
  • La petite promenade digestive permettra si le temps le permet de s’aérer au grand air et de se sentir mieux. 
  • Les repas festifs s’étalant parfois sur toute la semaine… On essaie si possible de faire des pauses avec des repas plus légers entre 2 repas plus copieux

Le dernier conseil de Mon Assiette et Moi :

Savourez ces moments gourmands avec vos proches.  

Profitez bien de cette fin d’année pour vous reposer et vous aérer au grand air. 

 

Joyeuses fêtes à toutes et à tous !

Article rédigé par Carole Amalric - Mon Assiette et Moi.
  • Partagez cette page sur  

Exemple de remboursement : Pose d’une couronne

Exemple remboursement

Cure détox : Faut-il l'adopter ?

Détoxication