Actus de votre mutuelle
Actus de votre mutuelle
Le 24 juillet 2023 - par Le Ralliement

L'importance de l'hydratation durant les fortes chaleurs

 

Chaque année, pendant la période estivale, nous devons redoubler de vigilance en prenant soin de nous hydrater plus que le reste de l’année.  

C’est d’autant plus vrai depuis que l’on observe des périodes de canicule. 

Si cela semble une évidence pour celles et ceux qui ont déjà l’habitude de boire régulièrement, le réflexe est moins spontané pour d’autres. 

Il faut par ailleurs surveiller plus particulièrement les enfants et les personnes âgées qui prennent moins régulièrement l’habitude de boire par le simple fait qu’ils ressentent moins la soif. 

Chaque année, c’est plusieurs milliers de décès qui pourraient être évités si nous étions plus à l’écoute des besoins de notre organisme, et en redoublant de vigilance pour nos aînés et nos tout-petits. 

Par précaution, il est également important de rechercher la fraîcheur, en évitant les activités physiques intenses, en limitant les sorties aux heures les plus chaudes, en ventilant les pièces de vie, et en buvant suffisamment. 

Article rédigé par Mon Assiette et Moi (Carole Amalric), conseillère en nutrition saine et durable. 

Boire de l'eau

L’HYDRATATION, UN BESOIN VITAL :

Notre corps est composé à 65 % d’eau répartie dans l’ensemble de notre organisme et qui va être utile à nos muscles, notre cœur, notre cerveau, et l’ensemble de nos cellules… 

Chaque jour, nous perdons l’équivalent de 2 L d’eau par notre transpiration, nos urines et nos selles, ou par le simple fait de respirer. C’est par exemple près d’1/2 L d’eau perdu chaque nuit en dormant. Une bonne raison de prendre l’habitude de s’hydrater dès le matin en se levant, puis régulièrement toute la journée. Rappelons qu’une déshydratation sévère peut mettre notre santé en danger. 

 

REPÉRER LES SIGNES DE LA DÉSHYDRATATION :

La déshydratation peut se manifester par une sensation de bouche et lèvres sèches, une fatigue qui commence, une irritabilité, des maux de tête, des crampes, une peau qui perd de son élasticité, des cernes creusés sous les yeux. Cela peut aussi aller jusqu’au malaise.


COMMENT SAVOIR SI L’ON A ASSEZ BU ?

  • Le niveau de votre bouteille en fin de journée est un bon indicateur.
  • Repérer également la couleur de vos urines en soirée : si vous avez suffisamment bu, elles seront claires. Si ce n’est pas le cas, il est possible que vous n’ayez pas assez bu dans la journée. 

 

TROUVER DES OCCASIONS DE S’HYDRATER DAVANTAGE :

La sensation de soif étant déjà un 1er signe de déshydratation, il est recommandé de boire par petites gorgées tout au long de la journée, avant même de ressentir cette sensation. 

Afin de vous aider à y penser plus souvent :

  • Disposez des bouteilles d’eau dans toutes les pièces de la maison, sur votre lieu de travail, dans la voiture (surtout pour les longs trajets), le sac à dos si vous partez en balade (même de courte durée), sur la table de nuit, etc.
  • Prenez l’habitude de boire un verre d’eau chaque fois que vous sortez des toilettes.
  • N’hésitez pas à boire pendant les repas (par petites gorgées).
  • Offrez-vous une pause désaltérante dans la matinée et l’après-midi.
  • Utilisez une paille pour aider les enfants à boire.
  • Hydratez-vous encore plus si vous pratiquez une activité sportive.
  • Profitez des fruits et légumes d’été à chaque repas. Ils sont tous gorgés d’eau et participent également à une bonne hydratation.

 

LES FAUSSES BONNES IDÉES :

  • Les boissons sucrées : jus de fruits, sodas, sirops, ce sont des boissons plaisir, mais leur teneur en sucre ne permet pas de les consommer tout au long de la journée. Vous n’allez pas vous réhydrater comme il faut, votre sensation de soif sera toujours présente, et vos apports en sucre peuvent vite devenir trop importants, favorisant la prise de poids et les caries.
     
  • Les boissons aromatisées du commerce : certaines affichent des teneurs en sucre assez faibles aux 100 ml, et sont donc de bonnes alternatives. Cependant, si elles représentent votre seule source d’hydratation de la journée, la quantité de sucre peut alors se révéler importante !
     
  • Attention aux boissons alcoolisées : même faiblement dosées en alcool (comme les bières), elles vont vous donner la sensation agréable de vous désaltérer ; cependant, elles vont vous déshydrater plus rapidement. 

 

QUELLES BOISSONS POUR BIEN S’HYDRATER ?

  • L’eau du robinet convient tout à fait. Si vous lui trouvez un petit goût chloré, vous pouvez la placer 1h au réfrigérateur pour lui faire perdre ce goût désagréable, même après un retour à température ambiante. 
     
  • Si vous préférez l’eau en bouteille : plate ou gazeuse, c’est selon vos goûts. Si vous préférez l’eau gazeuse, il est cependant souhaitable d’alterner avec l’eau plate afin de limiter les ballonnements. L’eau un peu plus riche en sodium peut être intéressante en cas de transpiration plus importante (canicule, activité sportive). 
     
  • Les eaux aromatisées : pour changer ou si cela peut vous aider à boire, vous pouvez ajouter un peu de citron, des feuilles de menthe, de la cannelle ou de l’anis étoilé. 
     
  • Le thé, le café, les infusions et tisanes : ils contribuent aussi à l’hydratation, sont intéressants pour leurs apports en polyphénols (molécules aux propriétés antioxydantes), et peuvent se boire chaud ou froid (on peut par exemple préparer 1L de thé le soir à placer au frais toute la nuit pour le déguster par petites gorgées le lendemain, en alternance avec de l’eau). 

Toute l’année, et encore plus pendant l’été, buvons un coup à notre santé ! 

 

  • Partagez cette page sur  

LE MOIS SANS ALCOOL

cry January

La prévention des risques professionnels : obligation et opportunité

duerp